Informations sur les cabanes dans les arbres

par | Oct 7, 2015 | EN SAVOIR PLUS SUR LES CABANES PERCHÉES | 0 commentaires

SALON INTERNATIONAL DES CABANES, DES ROULOTTES ET DE L’HABITAT PREMIER.

Parc de Chevetogne en Belgique
Avril 2012

Le but de ce salon est de mettre en avant les vertus de l’ermitage, l’éloge du repli sur soi et une certaine symbiose avec la nature…mais surtout, elle se veut une vitrine innovante, pluridisciplinaire et technologique de l’habitat, sujet actuel et brûlant.
Une expo-promenade relie les sites remarquables du parc.
Le genre de parcs fût crée après la seconde guerre pour les familles défavorisées.
Ce lieu magique comporte 600 magnifiques Ha de bois, prairies, lacs, gites, musées, jeux en tous genres, kiosques avec BBQ et des festivités au long de l’année.

www.opt.be/informations/evenements_chevetogne__festival_passion_robinson/fr/E/52713.html

LE MYTHE DE LA CABANE

Construire une cabane est un rêve dʼenfant. Elle place lʼenfant au coeur de son environnement, le plus souvent en pleine nature. Un abri de bric et de broc patiemment construit durant lʼété au fond du jardin, pour se réfugier, jouer et rêver ou même un carton géant détourné de sa fonction dʼemballage et planté dans la chambre font partie des grands classiques de lʼenfance. Une sorte de petit espace à soi dans le grand tout que constituent lʼappartement ou la maison familiale.
Ce havre de paix et dʼaventure est aussi un rêve dʼadulte. Ainsi les cabanons provençaux des calanques ou les cabanes à outils des jardins ouvriers remplissent cette fonction de refuge et de villégiature modeste. Dʼailleurs, la cabane, métamorphosée par lʼargent et les traditions architecturales locales, est aussi en partie à lʼorigine, au cours du 19e siècle, de ces maisons de vacances qui ont fait grand usage du bois : villa anglo-normande, villa landaise ou basque, chalet savoyard.
“Celles-ci établissent un lien très fort entre leur propriétaire et la nature, nature immédiate (les matériaux employés, le jardin) et plus lointaine (la mer, les dunes ou la montagne). Ces lieux de villégiature, sont le plus souvent vécus comme des lieux de retour à soi-même, où, à la fois, protection et liberté sont possibles. La liberté de leurs développements architecturaux, liés aux demandes, reflets des besoins intérieurs de leurs commanditaires, en témoigne.”

www.habiter-autrement.org

CHOISIR LE BON ARBRE POUR UNE CABANE

Sur ce point, il ne faut pas prendre de décision à la légère et bien penser son projet.
Il est impératif de trouver le « bon » arbre qui pourra accueillir une cabane.
La forme de lʼarbre est importante. En principe, on nʼimagine pas la cabane sans connaître lʼarbre. Ce nʼest pas lʼarbre qui doit sʼadapter mais bien la cabane ! En fonction des branchages et de la robustesse de ceux-ci, on pourra décider si oui ou non lʼarbre conviendra à votre projet.
Chaque arbre est différent et ils ne sont pas tous capables de soutenir le poids dʼune cabane. Ainsi des arbres tels que le noyer, le peuplier ou encore le tremble sont à éviter car ils sont trop fragiles. Leur bois étant un peu trop cassant. Par contre, le frêne, le chêne, le hêtre, lʼérable, le mélèze, le tilleul, le marronnier, le châtaignier, le cèdre et le sapin sont des arbres adaptés à la construction de cabane.
Il est tout à fait possible de construire une cabane sans abîmer lʼarbre et sans planter un seul clou. Respectons la nature !

www.habiter-autrement.org

OFRREZ UN CADEAU INOUBLIABLE AUX PERSONNES QUE VOUS AIMEZ

Offrez à lʼélu de votre coeur, à un membre de votre famille ou à un ami un week-end romantique et insolite à 2 heures de Paris en plein coeur du domaine des Vaulx ! Déclarer votre amour à l’élu(e) de votre coeur à 7 mètres du sol. Le petit déjeuner est servi directement dans la cabane : faîtes descendre une corde, puis un panier est accroché au bout de la corde que vous remontez.

Saint-Valentin
Anniversaires
Mariages
Lunes de miel
…. pour un week-end surprise inoubliable.

Pin It on Pinterest

Share This